L'origine des noms de famille

Famicity est un réseau familial entièrement gratuit et sécurisé fait pour réunir sa famille et partager avec elle !
Famicity est un réseau familial entièrement gratuit et sécurisé fait pour réunir sa famille et partager avec elle !

D'où vient votre nom de famille ? Quand et comment est-il apparu ? Quelles ont été ses origines et ses significations ? Tout généalogiste en herbe se prend forcément de passion pour son patronyme : le nom de famille s'impose en effet comme un élément essentiel à traquer dans toute recherche généalogique, que ce soit dans vos archives (états civils, actes de naissance, actes de décès, actes de mariage...), les annuaires ou les pierres tombales.

Quelle est l’origine de mon nom de famille ?

origine-nom-de-famille

Une première chose à savoir : tous les noms de famille ont le même âge. Eh oui ! Figurez-vous qu'ils ont tous prêt de 1000 ans ! Nos ancêtres portaient un seul nom de baptême jusqu'à l’explosion démographique des XIè et XIIè siècle. Les Guillaume, Martin, Gautier et Pierre peuplaient les village, si bien qu'il était difficile de s'y retrouver. De manière spontanée et complètement désorganisée, nos ancêtres ont commencé à se donner des surnoms pour se repérer, qui se sont fixés avec le temps et sont devenus héréditaires, donnant naissance à nos noms de famille.

Une question nous vient d’emblée à l’esprit : y-a-t-il un lien entre le nom de famille et sa signification ? Est-ce que Monsieur Mouton porte ce nom parce qu’il est issu d’une famille de bergers ? En effet, on transposait souvent les caractéristiques d’un animal à une personne, ou bien on lui prêtait un nom en accord avec son métier. Par exemple, Leboeuf pouvait désigner une personne forte avec de larges épaules ; Furet, une personne fine et agile ; Lerat : une personne plutôt maline ; Lechat : quelqu’un de particulièrement sournois (les qualités se sont inversées avec le temps !). Vous le comprenez : ce nom de famille, qui n'était rien d’autre qu’un surnom ajouté au prénom initial, permettait de reconnaitre la personne qui le portait et de la différencier des autres qui portaient le même prénom.

Nous pouvons dès lors retenir quatre enseignements relatifs à l'origine des noms de famille :

  1. La naissance de ces noms relève d'un phénomène spontané et anarchique puisqu'elle s'inscrit en dehors d'un cadre législatif ou administratif. Autant vous dire tout de suite que vous ne trouverez probablement jamais le premier ancêtre porteur de votre patronyme.
  2. L'illettrisme de l'époque ne permettait pas une orthographe bien établie pour les noms de famille. Leur usage était avant tout oral, si bien que leurs sonorités évoluaient et variaient en fonction du dialecte ou du patois pratiqué dans la région concernée.
  3. Ces surnoms étaient individuels. Chacun des membres de votre famille pouvait porter un nom différent ou plusieurs noms au cours de leur vie.
  4. Personne ne choisissait son propre nom : ceux-là étaient donnés par des voisins et des tiers, ce qui les teinte d'une certaine forme d'ironie !

Que signifie mon nom de famille ?

patronyme-origine

Afin de comprendre le sens d'un nom de famille et son origine étymologique, vous devrez nécessairement vous intéresser à sa région d'origine pour saisir de quel dialecte ou patois il peut être imprégné. Vous avez tout intérêt à rechercher dans les archives les formes anciennes. Si vous recherchez l'étymologie de "Delaplace" par exemple, vous pouvez rechercher les "de Laplace" ou "Delaplasse". En bref, toutes les déclinaisons sont possibles.

Comme expliqué plus haut, vous ne pourrez remonter que très difficilement aux premières sources tangibles de l'origine de votre patronyme... N'oubliez pas que, nés du langage parlé, ces surnoms, devenus nos patronymes, se sont vus orthographier au gré des rédacteurs d'actes : juges, notaires, curés, maires... Dans leur immense majorité analphabètes, nos ancêtres demeuraient incapable d’épeler leur propre nom, si bien que vous pouvez trouver, pour un ancêtre lointain, un même nom orthographié de trois ou quatre manières différentes. Ce sera vers 1880, lors de la création des livrets de famille et période de généralisation de l'alphabétisation que leur orthographe commence à se fixer définitivement.

Les différentes catégories des noms de famille

nomdefamille-quebec
Bien qu'il soit difficile d'étudier étymologiquement les noms de famille, nous pouvons nous rapporter aux catégories auxquelles ils appartiennent afin de comprendre leur origine.

Les noms provenant du même baptême

La majorité des noms proviennent de ceux portés par les saints, notre société ayant été essentiellement et pendant longtemps profondément religieuse. Ainsi, nous pouvons recenser :
- les noms d'origine biblique comme David ou Adam...
- les noms tirés des évangiles d'origine hébraïque ou grecque, comme André, Jacques, Jean...
- les noms d'origine romaine ou latine portés par des saints comme Séverin, Martin...
- les noms d'origine germanique également portés par des saints comme Guillaume, Bertrand, Bernard...

Les noms liés au physique

On y trouve les noms caractérisant la taille, la couleur des cheveux ou de la peau comme Petit, Legrand, Leroux, Lebrun, Leblanc...

Les noms liés à la profession

Nombreux sont les noms désignant une profession, une fonction ou une position sociale comme Leforgeron, Lebourgeois, Leduc, Lemaire…

Les noms liés au moral

Ceux-là désignent les traits de caractère, comme Gentil, Lebon...

Les noms liés à un événement

On trouve des noms donnés à l'occasion d'une mésaventure ou une circonstance particulière comme Mangematin, Percepuce...

Les noms évoquant des origines étrangères

Beaucoup de noms sont inspirés de pays, provinces ou régions comme Langlais, Pagnol, Lenormand, Deslandes...

Les noms liés à un animal

Ces noms de famille sont liés à des caractéristiques physiques ou comportementales que nous pouvons retrouver chez les animaux comme Lachouette, Lechien, Renard, Legoupil...

Les noms évoquant une ville

Ou des communes telles que Rouen, Deneuville, Toulouse...

Les noms évoquant d’autres lieux

Comme le nom des hameaux, des domaines ou encore des fermes comme Lameloise, Brandicourt... Ceux-là étaient utilisés par les habitants des agglomérations pour désigner les habitants des écarts proches.

Les noms « matronymes »

Ceux-là sont transmis à l'origine par une femme (une veuve par exemple), eux-mêmes tirés de prénoms comme Jeanne ou Marie, ou parfois de métier, comme Bergère par exemple.

Les noms à particule

Est-ce que ceux qui portent des noms à particules appartiennent à une lignée il fut un temps noble ? Désolé si l’on en déçoit certains, mais seulement ¼ proviennent de familles nobles. La majorité des familles nobles n’avaient pas de particule raccrochée à leurs noms de famille. Ces derniers étaient en général courts, et les différentes branches leur ont progressivement ajouté des noms de terre (de Toulouse, desLandes…).

Bien entendu, bien que les noms de famille font souvent l’objet de moqueries dans les coures de récréation, il n’y a pas de nom de famille qui enferme dans une catégorie sociale, physique ou intellectuelle. Il n’y a pas de noms nobles, ni de noms d’ouvriers.

Les motifs légitimes pour changer de nom de famille

Changer de nom de famille demande légalement un prérequis : cette demande doit reposer sur un motif légitime. Voici une liste des types de motifs légitimes :
  1. les noms à connotation péjorative, insultante
  2. les noms dont la sonorité ou l’orthographe s’avèrent être un frein pour une bonne intégration dans la société française
  3. si un nom est en voie de disparition et qu’il s’agit de le préserver

Changer son nom de famille en 3 étapes

1. Vous devez faire une publication préalable en rendant publique votre demande sur deux supports (journal officiel ou local) avant de faire la requête officielle.
2. Envoyez votre requête en constituant votre dossier et en l’envoyant au ministère de la justice.
3. Traitement de la requête et décision du ministère de la Justice qui aboutira à un accord ou un refus.

Pourquoi ne porte-t-on que le nom de famille du père ?

Porter uniquement le nom du père est une tradition qui recouvre quasiment toute l’Europe, hormis l’Espagne et le Portugal. En Espagne, on porte le nom de famille du père et de la mère. Au Portugal, c’est le nom de la mère qui figure en premier. Cependant, dans les deux cas, c’est le nom du père qui sera transmis aux générations suivantes.

Si dans le reste de l’Europe, c’est le nom de famille du père qui l’emporte, cela s’explique par le patriarcat de l’époque : le père était le chef de famille.

Enrichissez votre histoire familiale en réunissant vos proches sur Famicity, service privé et gratuit !
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour personnaliser votre navigation.